AccueilAccueil  FAQFAQ  Tumblr  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Intrigue | Groupe 6 ~ Chasse à l'homme au niveau -5

 :: Archives des Events
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Maire de la ville - PNJ
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Maire de la ville - PNJ

IDENTITY CARD
Messages : 101 Je suis arrivé(e) le : 25/08/2015 Sous les traits de : Morgan Freeman Crédits : rusty nail Points : 389 J'ai : 69 ans Je travaille comme : Maire d'Ottawa Actuellement, je suis : Célibataire exigeant Niveau social : Riche et puissant parmi les Hommes
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Dim 21 Fév - 11:13
Chasse à l'homme dans la zone de divertissement
Un enfant s'amuse à poursuivre sa sœur dans cette vaste pièce où se trouve moult représentant du monde surnaturel. Une femme rit à une table, sirotant tranquillement un cocktail avec son mari. Deux hommes se défient au billard dans le but d'affirmer leur supériorité et de frimer auprès de leur groupe d'amis respectif. Il fait bon la joie de vivre et chacun vaque à ses occupations. La zone de divertissement attire toujours du monde car l'amusement est le propre de l'Homme, avec ou sans pouvoirs, immortel ou non. Seulement, personne ne se rend compte encore que cet enfant mourra sous les yeux de sa sœur, que cette femme perdra l'un de ses bras ainsi que son mari et que ces deux hommes finiront traumatisés et se suicideront quelques jours plus tard...

Le noir s'abat d'un coup. Une coupure de courant ? Les sourcils se froncent, les plus téméraires sortent leur téléphone pour éclairer vainement la zone. La foule commence à s'inquiéter, les berserkers sentent leur alter-ego s'agiter. Une panique sourde s'élève en crescendo, puis le silence. Personne n'ose bouger ou parler. Certains retiennent même leur respiration, collés les uns aux autres. Le danger est imminent. Il est papable, odorant, terrifiant. Le premier verrou se fait entendre. Un nourrisson pleure. Le deuxième subit le même sort. La mère tente d'étouffer le bruit de son enfant. Le troisième et dernier, bloquant ainsi toutes les issues, se verrouille. Ils l'implorent tous silencieusement du regard de le faire taire. Des pas claquent ensuite sur le parquet, de plus en plus proche. Les cœurs s'emballent, la peur devient tangible. Un homme se lève, armé de son éclairage bleu et, poussé par son courage ou sa stupidité, s'avance à tâtons pour essayer de comprendre se qu'il se passe. Sa lumière capte une ombre puis un sourire qui dévoile deux magnifiques canines acérées. Le téléphone tombe sur le sol suivit d'un hurlement déchirant et d'un bruit de succion effrayant. La chose ramasse l'objet puis éclaire de sa torche le cadavre sanguinolent traînant à ses pieds avant de montrer aux futures victimes son ignoble visage et de dire d'une voix mielleuse « A qui le tour ? » ...

Les stryges sont là. Vous qui êtes venus là pour vous divertir, vous êtes à présent piégés comme du vulgaire bétail. Les sorties sont bloquées, les lumières sont éteintes. Il règne une ambiance de mort, entrecoupée de cris, de pleurs et de rires démoniaques. Une chasse à l'homme se déroule devant vos yeux écarquillés et terrifiés. L'odeur du sang devient omniprésent et vous trébuchez sur des cadavres pour tenter d'échapper au funeste sort que vous réserve les anges noirs en colère. Vous courrez, vous fuyez. Ce lieu qui d'habitude vous semble agréable devient votre pire cauchemars. Au détours de chaque couloir que vous parcourez vous attend peut-être la mort mais votre instinct de survie vous oblige à ne pas vous arrêter. Vous êtes un petit groupe de rescapés et votre but premier est de vous trouver un lieu sûr pour souffler et mettre au point un plan pour vous en sortir. L'un de vous à l'excellente - bien que pas glamour - idée de se réfugier dans les toilettes inoccupées pour votre plus grand plaisir. Et pour l'instant. Mais ne restez pas trop immobile. Réfléchissez vite car ils ne sont pas loin et vous retrouveront... Alors dites-moi, serez-vous de ceux qui triompheront des stryges ou qui périront sous leurs crocs ? Battez-vous ou fuyez mais faites le bon choix, car une seule petite erreur vous mènera à votre perte. Bon courage.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Dim 21 Fév - 12:24




Here we are, don't turn away now

we are the warriors and we gonna kick your ass !


Dans le noir complet, Sygrid soupira. C’était fou… vraiment, comme les choses avaient dérapées rapidement. Elle qui quelques instants plus tôt se tenait au comptoir de son bar préféré pour se commander à boire… avait abattu sa tête contre le dit comptoir dès que les lumières s’étaient éteintes. Dès le départ, elle avait eu un mauvais pressentiment. C’était instinctif. A force de mission, l’ancienne Major avait pris l’habitude de sentir les choses arriver. Et il fallait dire que depuis Noël, elle avait aussi été témoin de quelques dérapages, de rumeurs… C’était moche. Mais finalement, quand les hurlements avaient commencé à se faire entendre, Sygrid n’avait même pas été étonné. Voilà… on y était. Même ambiance, mêmes odeurs… mêmes sons. Comme autrefois. Et s’était bien triste de constater qu’elle n’avait pas peur, et se sentait simplement résignée. Parce qu’elle n’avait pas eu le temps de boire un verre… Pourtant, le Phoenix avait décollé le cul de sa chaise au moment où plusieurs Stryges étaient entrées dans le bar, et sans peine, les avaient évités pour sortir de là, furtive et silencieuse. Comme quoi, elle connaissait son bistrot par cœur. C’était peut-être ça en réalité le plus effrayant.

Mais dans le chaos qui avait été semé à l’extérieur du bar, Sygi n’avait plus envie de picoler. C’était semblait-il, un désordre et une confusion sanglante, acharnée. Et bientôt elle fit flamber l’air autour d’elle pour y voir plus clair. Un Stryge lui tomba dessus, qui n’eut pas le temps de dire « Yolo » qu’il repartait déjà en rôtissant comme un poulet. Mais en observant le massacre autour d’elle, dérapant presque sur une flaque de sang frais, Sygrid aperçut plus loin une bouille familière.

« Oh merde Flynn… »

Le pauvre gamin… il était bien tombé ! Sans même attendre une seconde, le Phoenix profita de l’absence momentané d’adversaire pour se rendre jusqu’au gosse, mais au moment où elle allait lui demander s’il allait bien, une autre gueule la fit sursauter… presque de joie malgré l’ambiance sanglante qui l’entourait.

« Oh merde, Lorcàn ! »

Un sourire se dessina sur ses lèvres. Lui par contre, il tombait vachement bien ! Son p’tit soldat… Son grand Pixie. Mais ce n’était pas vraiment le moment de tergiverser sur le bonheur qu’elle pouvait ressentir à le voir ici et de lui filer l’accolade du siècle. De un, parce que c’était un peu la merde dans le coin. De deux… parce qu’elle avait vraiment envie de pisser.

« Faut que j’aille aux toilettes… »

Et voilà qu’elle prenait Flynn par les épaules, et longeait un couloir en éclairant toujours autour d’eux du feu du Phoenix, qui tenait un peu éloigné les Stryges des environs… pour l’instant. Puis, elle poussa Flynn  dans les chiottes, puis Lolo … ainsi que deux autres personnes qui passaient pas là. Générosité. Avant de s’engouffrer elle-même dans la pièce et foncer dans une cabine. Une fois assise sur les toilettes, elle poussa un soupir de soulagement et lança :

« Y’a quelqu’un qui a du papier ? Y’en a plus ici … »



© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN
Merci à Lolo pour le Gif de groupe ! ♥


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Dim 21 Fév - 15:02




Personnellement, la condition strygienne ...

J'me la taille en biseau, m'voyez.


- Va à la Cour des Faës, tu verras c'est trop cool ! Surtout la zone divertissement, blablabla billard, gnagnagna boisson alcoolisée pas chère … MON CUL OUAIS ! HEY LA REINE DE MES COUILLES TU M'ENTENDS ? C'EST TOUT POURRIS ICI ! Putain … Où est-ce que je suis ?

Fulminant de rage et accompagné de son téléphone pour éviter de se prendre un mur, il gueula son mécontentement alors que le noir venait tout juste s'abattre sur lui. Journée de merde ! Lorcàn était tranquillement entrain de parcourir les couloirs, à peine perdu, quand l'attaque se déclencha. Il n'était pas encore au courant de la boucherie qui se déroulait dans la pièce principale mais un cri déchirant le mit sur la piste. Merde. Ça craint du cul. Militaire depuis maintenant une quinzaine d'années, il savait reconnaître les hurlements de douleur et celui-là, il amenait tout droit le type qui l'avait poussé à la morgue sans même passer par la case hôpital. Une légère panique lui agrippa les tripes alors qu'il accélérait l'allure. Malgré tout, le Pixie resta relativement calme bien que le fait d'être enfermé dans un labyrinthe de couloirs sombres avec sûrement des trucs qui tuaient des gens ne l'aidait pas à le faire. M'enfin, il avait l'habitude de ce genre d'ambiance et ce fut avec une certaine lassitude qu'il trouva sur son chemin un cadavre éviscéré et à moitié grignoté :

- Stryges ? Y'a pas à dire, les soirées à thème sont au top ici ! Manque plus qu'un p'tit Karaoké des familles !

Il soupira avant de reprendre sa route, voulant à tout prix éviter de tomber nez à crocs avec ces saloperies. Il faisait le malin là mais en interne, il savait très bien qu'il n'avait aucune chance contre eux. Du moins de face et sans stratégie. Fallait pas jouer au bourrin quoi ! Alors que Lorcàn traversait un énième couloir, il vit quelque chose venir à sa rencontre. Quelque chose de luisant et … Bruyant ? Étonné et un peu con, il regarda passer à toute vitesse une torche vivante qui s'écroula lamentablement quelques mètres plus loin. Ok. Bien l'bonjour à vous m'sieur ! Cela dit, il fut soulagé de voir que des Phoenix étaient de la partie et sans hésitation, il couru dans le sens opposé du pigeon grillé pour rejoindre le briquet salvateur qui pourra sans doute l'aider à se barrer.

La surprise de voir Sygrid ici lui fit oublier quelques instants tout le bordel environnant et il se mit à sourire comme un crétin quand elle le « salua ».

- Yo, M'dame !

L'heure n'était cependant pas à la rigolade ni au taillage de bavette alors tous se regroupèrent dans les toilettes où son ex-major s'y enferma pour soulager sa vessie. Pourquoi pas ? Alors qu'il glissait tranquillement un mouchoir sous sa porte, le Faë observa le reste de la troupe avant de se relever et de s'étirer :

- Et beh … Y'a d'l'ambiance dans le coin ! On s'éclate bien … Et j'ai vu un stryge péter le feu sur mon chemin hé hé … C'est vous hein, M'dame ?  


© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN
Merci à Lolo pour le Gif de groupe ! ♥


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Lun 22 Fév - 18:01





Voyez, boire c'est pas bien

Surtout dans un bar avec des pas beaux


- J'ai pas vraiment envie de mourir ce soir si ca intéresse quelqu'un hein... Non je dis ça parce que j'ai un peu mal au crane et c'est jamais bon si... Bah oui barre toi! Mais! Mais reviens! Hey je rigolais Rev... Non en fait j'ai vraiment mal au crâne...

La demoiselle a qui il tentait vaguemment de faire la cour se lève et il soupire. Ce mal de crâne il sait ce que ça veut dire. Les poils se hérissent sur ses bras, sa peau le démange à certains endroits et Flynn ferme les yeux en retenant un cri qui serait sûrement mal passé. Des hommes... Non pas des hommes... Des, Stryges. Des Stryges, au nombre de... Beaucoup. Et du sang. Mon dieu beaucoup trop de sang. Flynn rejette la tete en arrière en ouvrant les yeux, sautant sur ses pieds. Ok, Ok, il devait sortir d'ici. Diable ce que Flynn détestait quand ses visions étaient si courtes et si violentes. Elles ne lui laissaient pas le temps de pouvoir bouger. Mais maintenant il fallait qu'il... Noir. Trop tard. La scène avait déjà commencée. Et comme Flynn le savait, c'était seulement l'acte premier d'une pièce qui allait être bien trop longue. Les téléphones s'allumèrent. Le garcon aurait bien intimer de les ranger mais ça ne servait a rien. Les verrous s'étaient fait entendre. Maintenant c'était place à la mort. Le blond se glissa doucement dans la foule. C'était triste à dire mais il s'avait que c'était là qu'il risquait le moins.

- S'il te plait tais-toi, s'il te plait, s'il te plait...

La personne à qui il demandait si gentiment le silence tomba raide morte. Flynn suivit le mouvement du corps des yeux. Que c'était-il passé entre temps? De là jusqu'à là. Ouais bon, imaginez le laps de temps. Lui il ne l'imaginait pas. Le regard braqué sur la dépouille. Merde, ça il l'avait pas vu venir... Faut dire que son instinct ne pouvait plus le prévenir du danger sachant que le danger etait... A peu pres partout autour de lui. Puis il y eu Sygrid. BORDEL SYGRID! Ton but avait été de tuer le petit Flynn non? Certes elle l'avait déjà assez effrayé un bon nombre de fois du temps -Presque moins d'une semaine, il n'avait pas tenu le coup- où il avait été stagiaire. Donc la voila qui le poussait vers heu.. Un endroit... Est-ce qu'il se sentait en sécurité? Ouais c'était vite dit hein, suffisait de regarder autour pour se rappeller de la situation.

- Bonjour a toi aussi, c'est un plaisir de te voir dans ces circonstances...

Le blond rigola nerveusement en se laissant tout de meme entraîner. Quitte a rencontrer un jeune homme qu'apparemment Sygrid connaissait. Et puis de rentrer dans les toilettes des dames. Oh génial... De mieux en mieux cette soirée. Tout pour plaire.

- Donne moi ta définition d'ambiance s'il te plait... J'aime pas trop le fait de me retrouver avec des gens qui veulent me tuer... Mais j'avoue que la teuf dans les toilettes en petit comité est pour le moment bien partie.

Pour faire des blagues comme ça c'était que vraiment il faisait tout pour ne pas paraître anxieux. Le pire, c'était de l'avoir vu venir sans pouvoir rien faire...
© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN
Merci à Lolo pour le Gif de groupe ! ♥
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Lun 22 Fév - 18:44





Putain vous savez quoi?

On va finir bouffer comme de la chaire à pâté.


Comment ça avait commencé ? Tout ce bordel, tout ce sang. Les Stryges étaient pour beaucoup, pourtant, j'avais du mal à accuser le coup. J'étais flic, je voyais des choses sordides tous les jours, mais là... J'avais passé une soirée assez agréable, enfin, plus ou moins, en compagnie de ma jumelle, mon double, Aileene. D'ailleurs, dans cette précipitation je semble l'avoir perdue. Je commence à perdre le contrôle de mon Berserkers qui gronde férocement en moi, l'odeur du sang n'y est certaine pas pour rien. J'ai comme totem une hyène, un prédateur, non, un charognard, du coup, ça n'arrangeait pas mon affaire. Mes eux ont changés, laissant place à un bleu vif. Je cherche ma sœur des yeux, hurlant son nom parmi les cris désespérés de plusieurs victimes qui s'écroulaient doucement sur le sol, morts. J’enjambe le corps d'une fillette, le cœur serré, je ne prends pas la peine de prendre son poule, les yeux grands ouverts, elle est viscéralement morte. Je vois une petite bouille blonde non loin de moi, sans prévenir, j’attrape le bras de ma jumelle que j'avais reconnu de loin.

« Faut se barrer et vite ! »

Je ne lui laisse pas le temps de répondre que je m'élance vers l'avant, la tirant par la même occasion, ne perdant pas le contact avec elle. Il était hors de question que je la perde, pas elle, je ne pourrais pas m'en remettre. Je franchis un couloir quand je me sens attrapé et tiré dans une pièce...des toilettes. Mon premier réflexe est de gronder plus que férocement, posant mes yeux bleus sur une femme rousse. Un homme et un jeune homme sont également là. Je ne connais pas ceux-ci, mais apparemment la situation ne semble pas alerter le plus vieux des deux mecs.

« Je peux savoir ce que c'est que ce bordel ! Putain, la cour des Faës est censée être sûr et non pas un lieu de carnage. Aileene...bordel, Aileene ça va ? »

Je venais de me rapprocher de ma sœur, prenant son visage entre mes mains pour l'examiner sous toutes les coutures. D'accord, je suis décidément trop protecteur envers elle, mais dans une pareille situation je pouvais me le permettre. Je la prend alors dans mes bras, j'ai vraiment besoin de ce contact. L'espace d'un instant j'avais cru l'avoir perdue.

« Je te trouvais plus...bordel...je pensais qu'ils t'avaient eu. »
© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN
Merci à Lolo pour le Gif de groupe ! ♥ (ouai je le laisse parce que c'est vrai *O*
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Mar 23 Fév - 16:11





Sauve qui peut !


Mais bordel c’était quoi ce délire ? Pourquoi tout ce merdier ? Et qu’est-ce que tu foutais là d’ailleurs ? Du sang partout qui t’en filait la nausée. La peur te pétrifiait et faisait gronder l’animal qui était planqué dans tes entrailles. Tu avais perdu le contact visuel avec ton frère. Tu regardais d’un air paniqué tout autour de toi, cherchant cet être qui était tout pour toi ! Une femme s’accrocha à ton bras hurlant à plein poumon de t’aider et t’empêchant d’avancer d’un centimètre. Tu essayas de te débattre mais rien n’y faisait, elle s’accrochait telle une moule à son rocher. C’est plongé dans une peur bleue et avec une rage que tu te retournas, tes yeux tenaient plus de l’animal que de l’humain, et c’est un grondement semblable à un feulement qui sortit de ta gorge. La femme te regarda, te lâcha et parti dans le sens inverses droit sur un petit groupe de stryges. Elle ne ferait pas long feu c’était sûr. Ton regard félin se posa sur mon environnement. Des morts un peu partout où tes yeux se posaient, tu partie dans une direction sans vraiment savoir où tu allais vraiment. Tu enjambas un corps sans le regarder c’était mieux. Le caracal qui sommeillait en toi hurlait tel un animal atteint par la rage, tu le santé vouloir prendre le contrôle. Par chance tu arrivais à garder le contrôle, ce n’était chose aisée, mais pour l’instant tu gardais le contrôle.

Une main se referma sur ton bras la panique te gagna en un éclair. « Faut se barrer et vite ! » Tu reconnus la voix de ton jumeau ce qui te détendis l’espace d’un instant. Tu le laissais t’emporter dans la foulée. Cette poigne avait un côté rassurant pour toi, tu aurais pu malgré la situation fermer les yeux et te laisser guider. Il courut jusque dans un couloir. Tes yeux aux iris animal regardaient ce qui vous entourait tous deux et surtout derrière vous, il était hors de question de se laisser attaquer de dos.

Ton jumeau poussa un grondement au même moment qu’il rentra dans une pièce, dans l’élan tu glissas au sol ce qui t’énerva un peu plus encore « Fait chier bordel ! » Tu frottas tes jambes. Et te releva. Face à ton frère et toi un homme et un garçon. « Les chiottes ? Mais vous êtes sérieux là ? » la situation n’était pas prompt à s’améliorer visiblement… Et Cia était aussi à l’aise que toi ! C’est-à-dire comme un poisson hors de l’eau. « Je peux savoir ce que c'est que ce bordel ! Putain, la cour des Faës est censée être sûr et non pas un lieu de carnage. Aileene...bordel, Aileene ça va ? » Il se tourna vers toi et attrapa ton visage, ses yeux était avaient plus l’air d’un canidé. Il avait eu peur, même si parfois vous vous entendez comme chien et chat vous vous aimiez plus que tout. « Je te trouvais plus...bordel...je pensais qu'ils t'avaient eu. » Il te serra contre lui, tu posas la tête contre son torse, entendant son cœur battre à tout rompre. Tu encerclas tes bras autour de lui. « Je vais bien, tu sais bien qu’on ne se débarrasse pas aussi facilement de moi ! » tu redressas la tête et lui sourias chaleureusement pour lui faire comprendre que ça allait. Finalement tu lâchas ton emprise sur lui, fronçant les sourcils. « Concrètement il s’est passé quoi ? Pourquoi toute cette merde dehors ? »

© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN
Merci à Lolo pour le Gif de groupe ! ♥ (ouai je le laisse parce que c'est vrai *O*)
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Mer 24 Fév - 18:57




Here we are, don't turn away now

we are the warriors and we gonna kick your ass !


La tête contre la porte des toilettes, Sygrid soupira d'aise. Voilà, la vessie vide, elle était prête à monter au créneau. Sans attendre, elle attrapa le mouchoir que lui refilait généreusement son ancien bras-droit… Comme quoi, le type était toujours efficace puisqu’il accédait sans attendre à sa demande. Elle l’avait bien élevé, son petit Pixie.

« Affirmatif. C’était bien moi. »

Remontant ensuite son pantalon, elle écoutait les autres parler, priant pour que l’un d’eux ait la judicieuse idée de barricader la porte. Sinon, ils allaient rapidement finir en bouchées apéro. Mais puisque Lorcàn semblait collé à sa porte à elle pour discuter, son ex-stagiaire occupé à tailler une bavette quant à l’ambiance, et les deux autres eux… voilà. Sygrid ne savait pas trop s’ils n’allaient pas se rouler des pelles à force de s’inquiéter l’un pour l’autre mielleusement. La fille d’ailleurs, lança qu’on ne se débarrassait pas aussi facilement d’elle quand le Phoenix tira la chasse pour sortir en bouclant sa ceinture, dévisageant les deux… visiblement frère et sœur. Puis elle haussa les épaules et se dirigea vers les lavabos. Le danger était une chose, l’hygiène, une autre… Tout en se lavant les mains, Sygi observa la jeune femme à travers le miroir pour l’écouter demander ce qu’il se passait.

« Concrètement, je pense que personne n’en sait plus que toi mon petit bouchon. Ca ressemble à un bon vieux massacre comme on en voit peu dans notre beau pays qu’est le Canada… Mais en effet, c’est une belle tartine de merde. Et il va falloir se préparer les enfants, et bouger vite pour ne pas finir en Chili Con Carne. »

Très con, et très carne du coup. Bon après, des massacres, elle en avait vu, Lorcàn aussi… Et un coup d’œil rapide vers lui, indiqua à la Faës qu’il était tout aussi paniqué qu’elle. En vérité, c’était la routine. Et même si cela faisait quelques années qu’elle avait quitté son poste à l’armée, certains reflexes ne disparaissaient pas, tant ils étaient désormais ancrés. Mais elle se tourna pourtant vers Lorcàn avec un léger sourire taquin, venant lui donner une petite accolade, lui signifiant non seulement qu’elle était plus qu’heureuse de le revoir, mais aussi et surtout, qu’elle gardait pour lui une tendresse particulière.

« Et toi mon grand ça va ? Tu n’as rien ? »

Sygrid arqua un sourcil, s’empêcha de sourire un peu plus mais garda son regard appuyé dans celui du Pixie… qui comprendrait sans doute la référence. Après cela… il faudrait vraiment trouver des solutions.


© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN
Merci à Lolo pour le Gif de groupe ! ♥


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Ven 26 Fév - 12:10




Personnellement, la condition strygienne ...

J'me la taille en biseau, m'voyez.


- Donne moi ta définition d'ambiance s'il te plait... J'aime pas trop le fait de me retrouver avec des gens qui veulent me tuer... Mais j'avoue que la teuf dans les toilettes en petit comité est pour le moment bien partie. 

Le concerné se contenta seulement de rire un peu, gardant le silence pour ne pas aggraver la situation. Il semblait pas vraiment à l'aise le moucheron et d'un côté, c'était plutôt normal … Savoir que des stryges voulaient faire mumuse avec leurs entrailles pouvaient s'avérer être perturbant. Se décalant de la porte quand il entendit la chasse se tirer, Lorcàn chopa son téléphone pour prendre des nouvelles de Magyar mais bien évidemment, pas de réseau. Un soupire lui échappa et tout en écoutant les deux autres prêts à se lécher la glotte puis Sygrid, il leva vainement le bras pour tenter d'avoir une barre. Bon. Il n'y avait plus qu'à espérer que son frère soit à l'abri et sain et sauf … C'était bien là, la seule chose qui l'inquiétait vraiment.

Il rangea son cellulaire avant de recevoir une accolade virilement Américaine de la part de son ex-Major, ce qui, sans mentir, le fit sourire comme un gosse. Il aurait presque remuer la queue tient … Mais ce n'était pas un chien et Sygrid n'avait pas les bons attributs pour qu'il le fasse réellement, si vous voyez ce que je veux dire. Bref. Il lui rendit le semi-câlin.

- Et toi mon grand ça va ? Tu n’as rien ?

Gnu ? Alors là … Le pixie était décontenancé. Depuis quand elle était aussi mielleuse avec lui car … Oh … Ohhhh ouuuais ! Il venait de comprendre l'allusion mais surtout l'ironie de la Faë. Il jeta un regard vers les deux jeunes gens très inquiets l'un envers l'autre avant de pouffer comme une hyène (Enfin seul Ciàran pourra juger de son talent …) et de prendre une petite voix apeurée.

- Oui ça va, mais j'ai eu tellement peur … De salir mes nouvelles chaussures en glissant sur une flaque de sang ! En plus d'être malpolis, ils en foutent de partout ! Heureusement que vous êtes là … Sinon je n'aurais pas survécu à toutes ces tâches sanguinolentes sur mes bottines en cuir ...

Lorcàn leva les yeux au ciel, exécrant son propre comportement et s'approcha de tout ce petit monde pas très apte à garder un calme complet. On ne pouvait leur en vouloir, leur réaction était banale, pas comme celle des deux militaires blasés de toute cette mise en scène ridicule. Et encore, ils semblaient ne pas être en panique totale ce qui était un bon point ...Un très bon point. En alliant leur force, ils auront toute leur chance de s'en sortir … Du moins un bon nombre d'entre-eux ! Il passa un bras autours des épaules du plus jeune pour l'emporter avec lui et marcher jusqu'aux deux amis/frères & sœurs/amants/ insérer votre lien ici parce que le Faë est trop con pour voir une quelconque ressemblance pourtant assez évidente puisque ce sont des jumeaux et prit la parole avec assurance :

- Trêve de plaisanterie et de jérémiade, les mômes ! J'suis Lorcàn, ça vous évitera de m'appeler truc, machin ou gros con … M'enfin vous faites bien ce que vous voulez, j'm'en tape ! Comme l'a dit Sygrid, ça pue du cul violent là donc va pas falloir se disperser et rester groupé … N'en déplaise à ceux qui trouvent que les toilettes, ça craint comme QG. Avant de partir d'ici, car bon, je suppose que comme nous, les stryges doivent chier surtout après tout ce qu'ils viennent de bouffer … Faudrait faire un petit tour de table pour savoir qui sait faire quoi et qui sait se battre ou non ! Je suis un Pixie, pas très efficace contre ces connards mais Sygrid est un Phœnix et nous avons l'habitude de combattre ensemble. Et vous ? Vous êtes quoi ?    


© fiche par Ell, optimisée par Superno√A pour ASN
Merci à Lolo pour le Gif de groupe ! ♥


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

IDENTITY CARD
MORE ABOUT ME
IT'S OVER

Revenir en haut Aller en bas
 

Intrigue | Groupe 6 ~ Chasse à l'homme au niveau -5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» Intrigue | Groupe 6 ~ Chasse à l'homme au niveau -5
» Le Canada continue sa chasse à l'homme
» ♣ évènement 015 ; Chasse à l'homme dans la forêt interdite
» INTRIGUE # 1 ►chasse à l'homme
» Un chasseur sachant chasser... ne sort jamais sans son chien de chasse [libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All Souls Night :: Archives des Events-

Angel & Dante

Félicitation à nos deux couillons élus membres du mois de d'Août pour leur rafale de RP et leur bonne humeur ! <3